Genesio Blog

Technologies web & mobiles

AppDays 2015 : nos retours partie 1 (Créer une bonne application)

Et oui ! Nous sommes allés rencontrer les grands ( et les plus petits ) du mobile français aux AppDays 2015, et voilà un petit retour personnel.

Après avoir étudié le programme des conférences, il a fallu établir des choix : trois salles proposant différents thèmes nous étaient proposés :

  • Salle Apps & Tech : notre favorite, de la technologies ( la plupart du temps ) et des retours d'expériences des grandes entreprises.
  • Salle Entreprise & M-Commerce : ciblant moins nos compétences avec du marketing et du m-commerce, mais néanmoins très intéressante.
  • Salle Atelier : une toute petite salle ( ≈ 60 places ) qui favorisait la discussion avec les conférenciers.

Notre premier sentiment en sortant de ce salon a été : "Ouf ! On a des bases plus que bonnes". En effet, la plupart des conférenciers présents étaient là pour partager leur expérience dans le monde croissant du mobile, que ce soit au niveau technique, financier, ou même des petites astuces qui paraissent évidentes mais pas toujours mises en pratique. Et tout ça pas forcément pour des mecs hyper calés dans ces domaines, tout était expliqué avec des mots simple à la portée, je pense, de quiconque ayant un smartphone dans sa poche.

Tout d'abord, nous avons appris une chose qui est revenue plus d'une fois lors des conférences : contrairement a ce que l'on pensait, c'est que la Rétention prone sur les Téléchargements. En effet, ce qui va faire que votre app marche ou non, ce n'est pas qu'elle soit téléchargée un million de fois, mais que ces personnes l'utilisent ! Ce qui nous a été très bien démontré par #Ferpection le premier jour, qui ont réalisé 70 tests utilisateurs et qui ont mis en avant les bonnes pratiques. Comme par exemple :

  • les types d'applications qui sont sujets à une forte rétention sont principalement les Jeux et les Réseaux sociaux, viennent ensuite les Divertissements et les Utilitaires :
  • ensuite, il existe une hiérarchie des étapes pour augmenter la rétention, que #Ferpection a schématisé par la pyramide ci-dessous :
    Une app sera appréciée et "ré-utilisée" tout d'abord si elle est fonctionnelle : on corrige en priorité tous les bugs !

    Puis elle doit être ergonomique : ne pas hésiter à effectuer un maximum de test pour connaitre au mieux les comportements des utilisateurs et pour en faire une app simple et efficace. Un des co-fondateurs de #Lydia a notamment insisté sur les messages d'erreur : on oublie les codes et messages d'erreur de dev du style "404 not found", n'hésitez pas à faire des messages d'erreur personnalisés et surtout qui ne frustrent pas l'utilisateur ! Petit exemple du jeu Earthstone :

    Et enfin la séduction : le design bien sûr ! Une belle app avec des petites animations simples et élégantes, mais aussi provoquer l'envie de revenir chez l'utilisateur grâce à certains procédés tels que la Gamification, c'est à dire insérer des mécanismes de jeu au sein de votre application comme par exemple un système de points d'expérience, ou de "Succès" débloqués, de nouveaux contenus dû a l'ancienneté ...

Cependant, la conquête des utilisateurs passe forcément par le téléchargement : lors du deuxième jour, MobileOptim nous a appris à mieux "Ranker" sur les stores. Il nous a en effet donné certaines astuces pour offrir à notre app plus de visibilité sur les différents marchés en ligne grâce à sa fiche produit.
On peut les décomposer en six points importants très bien illustré par le conférencier :

  1. un nom unique, facile à chercher, ne pas hésiter à insérer quelques mots clés dans le nom, pour décrire "sommairement" l'application, mais Apple refusera une fiche dont le nom contient trop de mots également présents dans la description ou dans les mots clés.
  2. un icône pas trop détaillé, car illisible sur certaines taille d'écrans, des couleurs friendly ( les nuances de bleu ont révélé un meilleur taux de téléchargement )
  3. des captures d'écran TOUJOURS en accord avec la version actuelle, pas de surprises pour l'utilisateur au premier affichage
  4. pour la description, ne pas se contenter du minimum, bien détailler, une petite phrase d'accroche , et pour le descriptif des mises à jours, ne pas laisser cette mission au developpeur, et bien traiter tous les points sans trop rentrer dans le technique
  5. solliciter les utilisateurs au seins de l'appli à laisser un avis ou une note sur le store, et attention à travailler la rétention car une note inférieure a 4 est une mauvaise note !
  6. pour les mots clés, bien prendre le temps de les choisir, ne pas hésiter à s'inspirer des concurrents s'il y en a ou des app similaires ( les populaires bien entendu ), attention au pluriel et au singulier, selon le contexte de l'app

Consulter AppDays 2015 : nos retours partie 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

@